Archives départementales de l'Indre

Accueil > Vos recherches > Boîte à outils > Calendrier révolutionnaire

Vos recherches

Calendrier révolutionnaire

Entre le 22 septembre 1792 et le 1er janvier 1806 le calendrier grégorien (notre calendrier actuel) a laissé place au calendrier révolutionnaire. Ce nouveau calendrier témoignait de la volonté révolutionnaire de rompre avec le temps d'ancien régime en commençant une nouvelle ère.

Le décret N° 1654 de la Convention Nationale, du 5 octobre 1793, l'an deuxième de la République Française, une et indivisible définit "l'Ere des Français." Ce décret est conservé aux Archives départementales de l'Indre sous la cote 1 K 11.

L'année de 365 jours est alors divisée en 12 mois de 3 décades de 10 jours pour se conformer aux règles du système métrique et se termine par 5 ou 6 jours complémentaires (les "sans-culottides") suivant les années. Les mois ont des terminaisons semblables pour chaque saison :

  • "aire" pour l'automne (vendémiaire, brumaire, frimaire)
  • "ôse" pour l'hiver (nivôse, pluviôse, ventôse)
  • "al" pour le printemps (germinal, floréal, prairial)
  • "or" pour l'été (messidor, thermidor, fructidor)

En savoir plus

"Le calendrier révolutionnaire : l'échec d'une utopie", par Vincent Maroteaux, directeur des archives départementales du Cher, dans Histoire du calendrier - Images du temps [catalogue de l'exposition présenté à l'abbaye de Noirlac en 2000], Seuil étiteur, 2000, p. 33-39.
Conservé aux archives départementales de l'Indre sous la cote Bibliothèque D 2941.


Espace personnel