Archives départementales de l'Indre

Accueil > Vos recherches > Boîte à outils > Anciennes mesures locales

Vos recherches

Anciennes mesures locales

Eugène Hubert archiviste de l'Indre de 1895 à 1931, a publié en 1914 le Répertoire numérique de la série Q (biens nationaux).  La fin de cet inventaire est consacrée aux anciennes mesures locales (p. 110-116). Nous vous en proposons ici la consultation.

L'étude d'Eugène Hubert débute ainsi : "On sait que l'unification des poids et mesures, désirée par certains rois de France comme Louis XI et Henri II, réclamée par les Etats Généraux de 1614, ne fut appliquée en France que sous la Révolution, en conséquence du décret du 1er août 1793. Auparavant, on se servait de mesures locales dont l'étalonnage et le droit de marque appartenaient aux seigneurs justiciers, "ce qui a causé, dit la Thaumassière, dans cette province une grande confusion, chaque seigneur ayant voulu avoir sa mesure particulière et dissemblable des autres" (La Thaumassière, Coutumes locales, p 40). Il y avait donc autant de mesures distinctes que de seigneuries principales. Ainsi, dans l'étendue de territoire qui forme le département de l'Indre, on n'en comptait pas moins d'une cinquantaine plus ou moins diverses. Comme il était nécessaire, à cause de cette variété, de préciser dans les transactions particulières la valeur de la mesure employée, on la déterminait par le lieu d'origine sous cette forme : "à la mesure de Châteauroux, d'Argenton, de La Châtre, etc." Néanmoins, ce n'est qu'à partir du milieu du XIIe siècle que cet usage intervient dans les chartes du Berry, avec une vente au profit de l'abbaye de la Vernusse d'une terre grevée de 3 setiers de froment et d'orge, mesure d'Issoudun (ad mensuram Exoldunensem) [Archives Dép, H.519, charte de l'abbaye de la Vernusse, vers 1150]. Antérieurement à cette époque, l'objet des transactions revêt un caractère plus général et ne comporte pas la stipulation de redevances précises en mesures de grains..."

On trouvera successivement présentés dans cette étude : généralités, tableau de concordance, compilation du système des mesures anciennes ; de la police des mesures, des souches et étalons ; modifications des souches suivant le poids du boisseau de blé, mesures de longeur ; mesures de surfaces, mesures agraires ; mesures de volumes, mesures de capacité ; mesures spéciales au sel de gabelle, mesures de quantités ; mesures de pesanteur ; localités ayant des mesures locales ; mesures étrangères au département ; tableau des anciennes mesures agraires du département ; tableau des anciennes mesures de capacité du département ; ancien prix du blé ; tableau des prix du boisseau de froment suivant les mesures locales ; variation du boisseau de froment à Châteauroux pendant la révolution ; moyenne du prix du boisseau de froment d'après les mercuriales de Châteauroux.

En complément de cette étude, deux affiches imprimées conservées en série M (M 6402) fournissent les tables des rapports entre les anciennes mesures de capacité en usage, pour les grains et les liquides, dans le département de l'Indre, et les nouvelles mesures de la République.


Espace personnel